Devenir entrepreneur de nos jours, comment s’y prendre ?

Devenir entrepreneur de nos jours, comment s’y prendre ?

En France, le monde de l’entrepreneuriat bénéfice de l’utilisation des nouvelles technologies (logiciels, plateformes, applications dédiées, outils informatique, etc.), ce qui facilite grandement la concrétisation d’un projet de création d’entreprise, qui, parfois peut être le projet de toute une vie. Ces nouvelles technologies comme par exemple les logiciels de comptabilité ou les éditeurs de sites internet, amoindrissent voire font disparaître certaines craintes que les futurs entrepreneurs peuvent ressentir au moment où, leur projet finalisé, il faut se lancer dans le grand bain.

En plus des outils spécifiques, des sociétés dans leur globalité se destinent à prêter main forte aux futurs entrepreneurs. Comme exemple on peut citer les banques en lignes, banques digitales et néobanques et parmi ces dernières la néobanque Qonto qui se met à la disposition des entrepreneurs ou futurs entrepreneurs en leur permettant d’ouvrir un compte en ligne en quelques minutes, en leur offrant le premier mois d’abonnement et en mettant en ligne tout un tas de conseils très utiles et très clairement présentés.

Un entrepreneur qui débute et qui a la possibilité d’ouvrir un compte sans perdre de temps tout en sachant que son choix lui fait gagner du temps, si précieux en période d’organisation, en tire une certaine sérénité et une grande satisfaction. Avec la consultation de son compte bancaire via l’application smartphone et un historique sans limites dans le temps, avec la possibilité de créer des catégories personnalisées à ses besoins ou ses différents domaines d’activités, avec le solde consultable en temps réel, avec le pouvoir de gérer ses diverses transactions à distance à n’importe quel moment du jour et de la nuit mais aussi avec l’opportunité d’optimiser la saisie de ses données comptables, Qonto est effectivement le véritable soutien qui répond aux attentes de chaque futur entrepreneur pour la gestion de l’argent de son entreprise.

Attention, la néobanque Qonto n’est pas en mesure d’assurer de prêt bancaire.

De plus, la « prise de pouvoir » des réseaux sociaux et des moteurs de recherche en ligne apporte de nombreuses et nouvelles opportunités pour ceux qui, au contraire d’avoir finalisé leur projet d’entreprise en sont encore à chercher la bonne idée d’activité pour leur future entreprise.

Pourquoi devenir entrepreneur de nos jours ?

Les raisons de devenir entrepreneur de nos jours peuvent varier de la simple envie de liberté (plus d’horaires fixes, plus de pointage, plus de temps en famille, etc.) à l’immense envie de révolutionner le monde des affaires en ayant la certitude d’avoir trouvé une idée révolutionnaire (décliner cette idée dans différents domaines, aborder les choses avec une vision novatrice, etc.) en passant par l’envie de gagner beaucoup d’argent et de remporter un franc succès afin de développer son business rapidement (idée de la start-up).

Il y a aussi le futur entrepreneur qui souhaite mettre en avant la passion qu’il ressent pour son activité professionnelle, et la transmettre à son entourage et à tous les tiers intéressés.

Comment devenir entrepreneur de nos jours ?

Devenir entrepreneur nécessite de suivre les démarches d’immatriculation de sociétés ou d’entreprises ou simplement de remplir une déclaration de demande d’immatriculation SIRET sur internet afin d’exercer en tant qu’auto-entrepreneur (mico-entrepreneur).

Les différentes étapes de la création d’une entreprise ou d’une société sont les suivantes :

  • Rédaction d’un projet d’entreprise.
  • Rédaction d’un business plan :
  • Choix d’un statut juridique.
  • Choix d’un organisme bancaire (produits et services) et ouverture d’un compte en banque professionnel.
  • Dépôt du capital social à la banque (compte bloqué).
  • Publication d’une annonce légale dans un journal d’annonces légales.
  • Dépôt du dossier de demande d’immatriculation auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) dédié à l’activité de l’entreprise ou auprès du greffe du Tribunal de Commerce de son département.
  • Remise du Kbis à la banque pour déblocage de tout ou partie du capital social (en fonction du statut juridique de son entreprise).

Une fois ces démarches correctement réalisées, l’entreprise est créée et l’entrepreneur peut commercer à exercer son activité.

Fermer le menu